Ma Photo

Blogs de l'année 2005

juin 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

« La concurrence mondiale tourne à l'absurde | Accueil | Recherche Environnement »

05 mars 2006

Commentaires

Zelda

Et si le développement durable était une arnaque ou une fausse bonne solution ? Un point de vue intéressant dans le débat.

Sortir du développement durable
http://www.dailyjungle.net/index.php?idarticle=407

Emmanuel

C'est limite comme procédé, mon cher Zelda, de laisser deux fois le même commentaire sur deux notes différentes (Pourquoi seulement deux fois d'ailleurs? - Tant qu'a spammer, spammons !). C'est un espace de débat, j'accepte la contradiction. Mais je pense quand même que l'énergie dépensée par certains à lutter contre le développement durable serait mieux employée ailleurs.
Qu'est-ce qui justifie une telle haine ?
Nous n'avons même pas COMMENCE a mettre le développement durable en oeuvre. Alors avant de s'acharner à détruire une idée prometteuse, essayons là !
J'ai déjà eu l'occasion de répondre sur ce débat, (voir : http://noolithic.typepad.com/noolithic/2005/12/vous_reprendrez.html) et j'y reviendrais encore.
Pour moi, le développement durable est encore une idée subversive, dont on est loin d'avoir fait le tour. C'est aussi une démarche inclusive, et non exclusive. Ce n'est pas en mobilisant ceux qui sont déjà archi mobilisés qu'on fera avancer les choses, mais en embarquant un maximum d'acteurs. D'ou la nécessité de choisir des mots qui mobilisent, dans une approche à la fois pédagogique et stimulante.
Décroissance, moi, ça ne me fait pas plus vibrer que ça. Et je ne pense pas que ça fasse vibrer les plus pauvres et ceux qu'on laisse sur le bord du chemin...

Zelda

Bonjour Emmanuel,

Je suis désolé si le procédé vous a paru très maladroit. Et je m'en excuse.

Je tiens aussi à préciser que je cherchais seulement à susciter le débat. Je n'endosse pas nécessairement les thèses de la décroissance, mais je les trouve cependant intéressantes dans le sens où elles constituent une sorte de "poil à gratter" dans le débat sur les modes de développements futurs. Les thèses n'ont que plus de force lorsques elles acceptent et dépassent les contradictions, les critiques, et les remises en cause.

Ce n'était donc pas du tout dans une approche haineuse ou destructrice que je cherchais à faire entendre ce message. Rien de plus qu'un point d'interrogation sur un chemin où il y a beaucoup d'affirmations et peu de certitudes.

Cordialement,

Zelda

Emmanuel

J'ai du réagir un peu vivement... Il est vrai que le sujet est sensible, et peut être assez passionnel.
Mais le débat est toujours bienvenu, tant qu'il ne bloque pas l'action.
Je suis moi même réticent face aux multiples récupérations dont l'expression "développement durable" fait l'objet. Ce qui risque sans doute moins d'arriver à la décroissance ;-)
Ceci dit, retroussons nos manches, mettons nos pinces à vélo, et en avant !

Zelda

Je vous rejoins sur le fait que le terme "décroissance" a un caractère plus austère, pour ne pas dire invendable aux populations. En tant qu'expression, son "potentiel marketing" est bien moins grand que le "développement durable".

Mais à chaque médaille son revers, et comme vous le souligniez, l'aspect foure-tout ou passe-partout du développement durable a un risque celui de servir de cheval de troie aux actions les plus conservatrices en termes de développement et d'envirronement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sites amis :

  • Vivant
    La revue des débats sur les biotechnologies, la recherche et les sciences du Vivant
  • Vivagora
    Un espace de veille et de débats citoyens sur la science, l'innovation, la santé, l'environnement.
  • info veille biotech
    Information et veille pour les acteurs de la biotechnologie.
  • Ligue ROC : protection de la nature, non-chasseur...
    La Ligue Roc est une association présidée par Hubert reeves, qui agit en faveur de la faune sauvage et de la défense des droits des non-chasseurs : "Tout animal est un être sensible"
  • Biodiversité 2007
    Pour placer la biodiversité au coeur des débats : ce site se veut un "outil politique" au service de la démocratie participative pour enrichir la démocratie représentative. Cette étape nouvelle pour une démocratie renforcée est nécessaire à relever les défis du siècle.

Blogs Freemen